La fondation 2 Timothée 2:2 accompagne les jeunes dans la formation au ministère

Laura Nelson, fondatrice de 2 Timothée 2:2 répond à nos questions sur les enjeux de cette nouvelle association au service de la formation des jeunes au ministère.

 

 


Quelle est l’objectif poursuivi par l’association 2 Timothée 2:2 ?

Nous voulons mettre tous nos moyens au service des jeunes qui veulent se former au ministère de l’Évangile. Des moyens au niveau financier, mais aussi en termes de formation, de prière, de réseau, d’accompagnement et de conseil. Le but est d’encourager la multiplication d’ouvriers fidèles et équipés pour la moisson en Europe francophone. Nous souhaitons encourager la multiplication des pasteurs, des implanteurs d’Églises, des évangélistes, des assistantes pastorales, d’autres associés et des ministères de la Parole afin de proclamer l’Évangile à tous.


Concrètement qui peut bénéficier de l’aide de l’association et comment ça marche ?

Un homme ou une femme qui aimerait faire une année de stage pastoral peut prendre contact avec nous via notre site web pour discuter d’un éventuel partenariat. Cela peut être fait dans le cadre d’un projet déjà envisagé, par exemple dans son Église locale ou pendant ses études théologiques. Il peut également s’agir d’une idée assez vague, un désir de “tester” le ministère pendant une année de césure. C’est une véritable joie pour nous d’accompagner un(e) jeune dans sa réflexion et de le mettre en contact avec une Église où quelqu’un pourrait vraiment proposer une formation de qualité, un accompagnement sérieux et adapté. Par exemple, avec une femme pour accompagner une jeune femme ou dans le cadre d’une implantation pour quelqu’un qui veut faire un stage avec ce profil.

 

Les étapes sont simples : un formulaire à remplir qui précise le projet et les besoins, trois référents et un autre formulaire à remplir pour le maître de stage potentiel. Et après des échanges sur les attentes et les contours du projet, le comité validera ou non la demande de bourse.

 

 


 

Où en êtes-vous dans le développement de l’association ? Quelles sont les prochaines grandes étapes ? 

 

Nous avons constitué une association avec des membres qui partagent cette vision et sont très motivés à s’investir dans le recrutement, l’accompagnement et la formation des stagiaires. Nous avons aussi reçu des dons financiers très généreux ce qui nous encourage à être ambitieux pour les années à venir. Cette première “promo” de stagiaires reflète bien la diversité et en même temps l’ADN de la vision. Il y a huit stagiaires :
  • des hommes et des femmes
  • en début de formation ou en fin d’études
  • de plusieurs nationalités (français, belge et suisse)
  • venant de différents organismes de formation (IBG, FLTE, JFC, IBB, Crosslands)
  • avec des profils variés (implanteur, pasteur, évangéliste, assistante pastorale, etc.).
 
C’est une joie immense de nous retrouver une fois par mois sur Zoom pour une séance de formation et d’échanges animée à chaque fois par un membre de l’association.

 


Comment peut-on prier pour vous ou vous soutenir dans ce ministère ?

 
Prier tout simplement avec nous selon Matthieu 9:28 que le Seigneur de la moisson suscite des ouvriers pour sa moisson. C’est lui qui donne envie aux jeunes de mettre le royaume de Dieu avant une carrière ou le confort. Et prier aussi pour que chaque stagiaire puisse grandir en caractère, en connaissance et en compétence pendant cette année formatrice pour la trajectoire de leur ministère futur.
 

 


La fondation 2 Timothée 2:2 a été créée en mémoire d’Edouard Nelson, pasteur-implanteur sur Paris et vice-président du CNEF. En quoi permet-elle de faire vivre sa vision missionnaire pour la francophonie ?

Édouard a toujours fait de la formation des jeunes une priorité de son ministère. De nombreux jeunes pasteurs et implanteurs d’Eglises sont passés par son club de prédicateurs ou par un stage à l’Eglise des Ternes. Il accordait beaucoup de temps à ses stagiaires, voyant leur formation comme essentielle. Néanmoins, il était souvent frustré par l’obstacle que les questions de finances représentaient pour des personnes qui réfléchissaient à une année de stage ou à un parcours de formation théologique. C’est un privilège pour nous, sa famille et ses amis, de voir son rêve, et sa prière surtout, devenir réalité en soutenant des stages avec générosité. Édouard était ambitieux pour Jésus et nous voulons aussi viser haut. Huit stagiaires cette année, pourquoi pas 20 l’année prochaine ? La moisson est grande et les ouvriers sont peu nombreux…

La fondation 2 Timothée 2:2 accompagne les jeunes dans la formation au ministère

Séminaire R-FEF

SÉMINAIRE 2024 ⸱ Penser nos ministères en réseau

Les acteurs clés du Réseau FEF sont invités à participer au Séminaire 2024 qui se déroulera du 20 au 22 mars à Chevilly-Larue. Cette rencontre a pour vocation de favoriser le progrès de l’Évangile en France en faisant travailler nos leaders évangéliques ensemble.

L'actualité du Réseau FEF

à portée de main

Retour en haut